Ana-Belén Montero

Enseigner la créativité à l’école ?

Art à l'école, CréativitéAna-Belén MONTEROComment
Enfants et arts plastiques

Peut-on réellement enseigner la créativité ? A titre personnel je pense avoir beaucoup lu, beaucoup expérimenté et franchement, je n’arrive toujours pas à répondre de manière définitive à cette question. Cependant, je suis absolument sûre que l’on peut faciliter, accompagner son développement et ce, à tout âge !

Comme toute faculté qui peut se développer, le plus tôt, c’est évidemment le mieux, ce qui m’amène depuis une quinzaine d’années à m’intéresser au développement de la créativité en milieux scolaires et tout particulièrement, par le biais des arts plastiques et visuels.

J’ai pu lire un article dans lequel Gillian Ferrabee (danseuse et collaboratrice du Cirque du Soleil devenue ensuite consultante spécialisée) a identifié cinq étapes dans le processus créatif. Bien sûr, elle utilise ces étapes dans le cadre de productions artistiques professionnelles et, au Québec, certaines écoles les utilisent pour leurs projets d’art à l’école.

1.    Paramètres et objectifs : il est important de préciser les paramètres et les objectifs du projet afin qu’ils soient compris par toutes et tous.

2.    Jaillissement des idées : ce que l’on nomme aussi fréquemment « brainstorming » est une étape fondamentale pour sortir des sillons tracés par l’expérience et imaginer de nouvelles façons de faire.

3.    Prototypes : des essais concrets par lesquels le résultat final prend forme.

4.    Production : la création finale.

5.    Lancement : c’est le moment du partage, le résultat de tout le processus.

 

J’ajouterais une étape préalable dont Mme Ferrabee ne parle pas. En effet, elle s’adresse à des artistes qui connaissent leur métier. Elle ne doit pas, comme je le fais dans mes interventions d’art à l’école, parler avec les enfants de ce qu’est l’art, de ce qu’est être artiste, de ce qu’est créer une œuvre d’art. Et je dis bien « parler avec les enfants » et non « parler aux enfants » ! Tout processus créatif en milieux scolaires devrait à mon sens être précédé d’un espace de parole, de partage. D’un moment qui leur permettra de comprendre, de ressentir, à défaut de pouvoir le définir de manière complète, ce qu’est l’art.

Un moment aussi, pour créer un espace-temps de liberté (même si on établit clairement un cadre, on peut être libre dedans) et en même temps, de confiance et de sécurité (sans peur du jugement car l’« erreur » est valorisée comme partie intégrante du processus) afin que les enfants osent.

Vous trouverez de nombreux articles sur le net et des très bons livres sur ce thème. Et bien sûr, vous pouvez toujours me contacter pour des explications plus approfondies et/ou des ateliers. N’hésitez pas également à me faire part de vos expériences et commentaires.

RV dans deux semaines pour un nouvel article sur les arts plastiques à l’école!

Enfin, je profite de ce post pour vous souhaiter une merveilleuse et créative année 2019!!!

—-

Devinette : comment faire 4 triangles équilatéraux avec 6 allumettes identiques ? On ne peut évidemment pas casser les allumettes.

Je vous laisse réfléchir là-dessus et tenter de trouver la réponse. Je posterai la réponse dans quelques jours sans faute, histoire de vous laisser le temps de trouver ! ;-)